La CPG A propos de la CPG Notre histoire Gouvernance
Les Membres Adhérer à la CPG Entreprises membres
Médias Actualités Évènements Communiqués Publications Agenda
Contacts
fbk twt lkn ytb
le 26 août 2021 Actualités Francophonie économique : La CPG porte la voix du Gabon à Paris

La 1ère édition de la « Rencontre des entrepreneurs francophones » (REF) s’est tenue du 24 au 26 août dernier à Paris. Une occasion inédite pour le patronat gabonais de nouer de nouveaux partenariats d’affaires dans le cercle des pays francophones.

En perte de vitesse face aux pays du Commonwealth, la francophonie veut consolider un véritable réseau économique et d’affaires entre ses pays membres et ses hommes d’affaires.

C’est dans ce cadre que la 1ère édition de la « Rencontre des entrepreneurs francophones » (REF) s’est tenue du 24 au 26 aout dernier à l’Hippodrome Longchamp à Paris. Elle s’inscrit dans une logique de renforcement des échanges économiques et des investissements entre les pays ayant en commun la langue française.

Ce « symposium » a  regroupé près de 400 participants issus d’une trentaine de pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique (Québec) et d’Europe - dirigeants d’entreprise, diplomates et ministres.

Les entrepreneurs francophones ont planché sur les thématiques simples en rapport avec leurs activités et constituant les défis actuels à savoir l’énergie, la transition numérique, écologique, démographique. La relance de l’économie après la COVID, l’organisation des espaces ruraux, l’industrialisation des assurances et le défis de la formation.

Le Gabon était représenté par la Confédération patronale gabonaise (CPG) dont la délégation était conduite par son président Alain Ba Oumar assisté du Dr Andrew Crépin Gwodog (Fegasa/ SCG-Ré), Bertrand Gilles Michel (Sindustrigab/Sigalli) et Gerald Darga (Ernst et Young). 

Il s’agissait pour le patronat gabonais de trouver de nouvelles opportunités de partenariat en élargissant son  réseau d’affaires au sein de la francophonie économique.

« Il était temps de réunir ainsi les patrons francophones. La présence des entreprises françaises en Afrique a reculé et les Chinois, notamment, ont pris la place», a indiqué un membre de la délégation gabonaise.

La proposition de la délégation gabonaise a été faite dans le cadre du panel du numérique et des Assurances( Lire par ailleurs). A savoir accélérer le processus de formation par le numérique en permettant à la jeunesse francophone d’accéder -au curriculum de formation professionnelle via le numérique afin de réduire l’inadéquation formation emploi.

Selon Alain Bâ Oumar,  ceci permettre une meilleure insertion de la jeunesse francophone dans le monde professionnel

Pour le président du patronat français (Medef) M. Roux de Bézieux, « C’est une initiative privée d’entrepreneurs pour essayer de créer des courants d’affaires entre les pays francophones».

Face à ces défis, le Medef proposera le lancement, pour la première fois, d’une communauté des organisations de patronats de pays francophones dans le but de renforcer les liens sur une base francophone.

 

fbk twt lkn
Plus d’articles dans Actualités
© 2021. CPG. Tous droits réservés
Mentions légales