Solidarité COVID-19 : La CPG appelle ses membres à contribuer et soutenir le tissu économique

L’économie gabonaise subit un fort ralentissement inhérent à la pandémie de COVID-19 et la CPG a proposé au gouvernement des mécanismes de solidarité en faveur des entreprises les plus touchées.


Ces propositions, alignées avec notre rôle de plaidoyer pour la défense des intérêts des entreprises
gabonaise, ont trouvé un écho favorable auprès de l’État gabonais qui continue de nous associer
dans leur mise en oeuvre prochaine.

Ce que nous souhaitons néanmoins, c’est poursuivre notre implication par le biais d’une mobilisation
financière de nos membres : à travers cet engagement inédit nous saisissons l’opportunité de
répondre favorablement à l’impératif de solidarité initié par les plus hautes autorités de l’Etat qui ont
annoncé la mise en place prochaine d’un fond de solidarité.

Cette initiative Solidarité COVID-19 vise donc à lever des fonds auprès de nos membres pour soutenir
ensemble le tissu économique et social de notre pays en cette période de crise inédite.
Nous en appelons donc à cette valeur fondamentale que nous partageons tous en tant qu’acteurs
incontournables de l’économie gabonaise : soyons solidaires pour contribuer et contrer les
conséquences du COVID-19.

Pour ce faire nous encourageons les membres qui le souhaitent à faire parvenir leur contributions -
une année de cotisation ou plus - à la Fondation CPG qui se chargera de verser notre participation au
fond de solidarité annoncé par le Chef de l’État, son Excellence Ali Bongo Ondimba et qui sera mis en
place très prochainement. C’est à travers ce fond que sera notamment déployé le soutien aux PME et TPE pour lequel notre organisation milite depuis le début de la crise et qui s’inscrit dans notre plan
d’action.

Nous remercions par avance les entreprises qui par leurs contributions financières ajouteront, par le
biais de la CPG, aux efforts déjà consentis par certain de nos membres tels que UBA ou Gabon
Télécom.


Retrouver les modalités de participation ici.

Le 06/04/2020